product-owner-ux-designer

Product owner et UX designer : une collaboration efficace (3/3)

De plus en plus de sociétés intègrent un UX designer au sein de leur équipe Scrum. Travaillant en collaboration avec le Product owner, ils portent tous deux la vision client, répondent aux besoins des utilisateurs et s’alignent sur les objectifs business.

S’accorder dès le début du projet : le Sprint 0


Le Product owner et l’UX designer doivent travailler de concert et ce, dès le début du projet. D’abord en allant ensemble aux rendez-vous avec le client. Ce qui leur permettra de prendre connaissance des besoins et exigences du client, de les résumer en s’assurant de leurs bonnes compréhensions et de définir ensemble la bonne marche à suivre.
De même, la production des users-stories (c’est-à-dire des besoins fonctionnels) et des mockups et wireframes doivent faire l’objet de discussion pour qu’il n’y est pas de différences entre les deux productions. D’autant que les visuels fournissent une meilleure compréhension des tâches fonctionnelles. L’objectif est que l’UX intervienne vraiment sur la phase la plus en amont possible du projet afin qu’il puisse mettre en avant l’expérience dans sa globalité. En tant que Product Owner, il est utile d’avoir l’expérience globale d’un parcours.
Le Product owner ne devrait pas démarrer un projet sans avoir étudié le parcours global de l’utilisateur, parce que si dans la vision produit on ne répond pas à un vrai aspect du parcours, alors le produit n’a plus de sens. Et l’on risque de repasser sur des aspects du projet que l’on pensait fini. De plus, posséder des visuels est très appréciés des équipes Scrum, cela leur permet en un coup d’œil de connaître ou de se rappeler tous les détails du projet.

 

De sprint en sprint, mener un projet à son terme


Au fur et à mesure de l’avancement du sprint, des modifications vont apparaître avec les feedbacks client. Quand un Product owner et un UX designer commencent pour la première fois à travailler ensemble, il faut un temps d’adaptation avant de trouver la bonne méthode pour s ‘accorder sur la marche à suivre. Surtout que chaque modification fonctionnelle va entraîner une modification des visuels.
Un UX designer n’est pas restreint à la constitution de maquettes. Le Product owner ne doit pas imposer non plus les fonctionnalités à l’UX pour la réalisation des interfaces. C’est un jeu d’équilibre : il faut travailler autour des résultats de recherche de l’UX et des demandes et solutions demandées par les utilisateurs à la fin de chaque démonstration de sprint. Le Product owner est alors plus efficace dans la construction de ses user-stories et pour définir le MVP (Produit minimum viable).
Si le Product Owner est garant de la vision produit, l’UX est garant de l’expérience globale. C’est-à-dire que le Product Owner s’aligne avec la vision métier et celle de la stratégie de l’entreprise en général, tandis que l’UX va se pencher sur les réponses qu’apportent le projet aux utilisateurs. En alignant ces deux axes, on augmente les chances qu’au terme du projet, celui-ci répond aux besoins de tous les acteurs concernés.

 

Garder un bon équilibre de travail : suivre les cérémonies


L’UX designer et le Product Owner se complètent pour servir l’expérience utilisateur. Et le plus important, c’est la communication.
Pour cela, il est important qu’ils soient présents au sein des cérémonies. Lors du daily quotidien, il n’est pas obligatoire pour le PO comme pour l’UX designer d’y aller. Mais il est conseillé de le suivre une, voire deux fois par semaine pour voir où l’équipe en est. Cela permet d’avoir un indicateur sur la compréhension des développeurs par rapport à la production visuelle de l’UX et de savoir où ils en sont pour le sprint en cours.
Lors de la démonstration de sprint, les feedbacks du client vont permettre à l’UX de s’accorder avec le Product owner et de se tenir informé des users-stories que l’on va devoir modifier et donc des modifications visuelles, de l’orientation du projet en général, des suppressions à faire.
La rétrospective permet l’amélioration continue car elle est un bon moyen de voir si le couple Product owner et UX designer est efficace car on a les retours de l’équipe.
La planification suit ce qui va être produit, et suit avancée de l’équipe. L’UX connait la vélocité de l’équipe. Il sait dans quelle mesure il avance par rapport aux visuels et ce qu’il reste à faire pour les prochains sprints.